Ce qu’il faut savoir sur les chiens brachycéphales

Les chiens brachycéphales (au museau aplati) sont très populaires. Or, en tant que futur propriétaire d’un animal d’une race appartenant à cette catégorie, vous devez connaître leurs caractéristiques et leurs besoins pour vous assurer d’en prendre bien soin. Dans cet article, l’équipe de Chico vous apprend ce qu’il faut savoir sur ces chiens fascinants!

Un peu d’histoire pour commencer…

Au fil des siècles, les éleveurs de chiens ont favorisé des races présentant des caractéristiques esthétiques et comportementales spécifiques. Or, tenter d’obtenir une race « pure » ou « parfaite » est hasardeux, et malheureusement, l’eugénisme engendre des animaux certes magnifiques, mais vulnérables à divers problèmes de santé.

Ainsi, avec la sélection génétique poussée à l’extrême, on a privilégié les bêtes aux yeux saillants avec un crâne plus court et plat. L’objectif était de créer des chiens dotés d’un visage mignon qui rappelle un peu celui d’un jeune enfant. Car il faut se l’avouer : les chiens ayant ce faciès ont un je-ne-sais-quoi d’irrésistible, ce qui explique la passion des gens pour ces derniers!

Quelques-unes des races brachycéphales les plus connues sont :

  • Le bouledogue anglais;
  • Le bouledogue français;
  • Le boxer;
  • Le bullmastiff;
  • Le carlin;
  • Le cavalier King Charles;
  • Le lhassa apso;
  • Le pékinois;
  • Le shar-pei;
  • Le shih tzu;
  • Le terrier de Boston.

Qu’est-ce que le syndrome brachycéphale du chien?

Les chiens au nez écrasé sont superbes, voilà un fait que nul ne peut nier! Mais, cette beauté comporte un côté obscur… En effet, le syndrome brachycéphale touche l’ensemble des chiens au museau court, et ce, à des degrés divers.

Cette affection est causée par la morphologie singulière de ces animaux dont la dimension réduite du crâne comprime les tissus mous, lesquels ont conservé une taille « normale ». Conséquence : les voies respiratoires, la trachée et les narines sont aplaties et étroites, tandis que la langue et le palais sont volumineux. Toutes ces particularités nuisent considérablement au passage de l’air et ont des impacts majeurs sur la digestion, ce qui diminue l’espérance de vie de ces adorables toutous et leur cause divers malaises.

Vous pourriez notamment remarquer les signes suivants chez votre chien :

  • De la difficulté à respirer (ex. : respiration haletante la gueule ouverte);
  • Des ronflements;
  • La langue et les gencives bleues (à cause d’un manque d’oxygène);
  • Des nausées;
  • De la toux;
  • Des évanouissements.

Comment aider votre chien brachycéphale à se sentir bien?

Pour atténuer ces symptômes au quotidien, vous devez dorloter et surveiller étroitement votre compagnon. Le point le plus important à retenir? Éviter les fortes chaleurs, car dans le cas contraire votre chien serait plus essoufflé. Par ailleurs, les efforts physiques excessifs, surtout en été, sont vivement déconseillés.

Puisque ces chiens ont souvent des problèmes de déglutition et de digestion (vomissements, régurgitations, expectorations de mousse blanche) à cause de leur morphologie désavantageuse, il est essentiel de leur offrir une alimentation saine en fonction des recommandations d’un vétérinaire.

Dans un même ordre d’idées, assurez-vous que votre animal ne mange pas en excès, car l’embonpoint augmenterait sa température corporelle et ajouterait à ses problèmes respiratoires.

Attention : si votre chien brachycéphale vit un stress intense ou subit un coup de chaleur, par exemple, une détresse respiratoire aiguë pourrait survenir. S’il n’est pas pris en charge rapidement par un vétérinaire, il pourrait décéder d’asphyxie!

Enfin, sachez qu’il existe des solutions (ex. : médicaments, interventions chirurgicales pour agrandir les narines ou réduire le palais mou) pour améliorer la qualité de vie d’un animal souffrant de ce syndrome. Chose certaine, des suivis réguliers chez le vétérinaire — et beaucoup d’amour! — sont de mise pour garder votre chien en santé.

Est-ce sécuritaire de prendre l’avion avec un chien brachycéphale?

Le stress et les changements de température, notamment, causent un risque non négligeable aux chiens brachycéphales transportés en avion. Chez Chico, nous croyons (comme plusieurs experts) qu’il faut éviter à tout prix d’amener un animal vulnérable en voyage. Plusieurs compagnies aériennes à travers le monde refusent de transporter les chiens brachycéphales, à juste raison. Si vous y tenez « mordicus » et que c’est possible, voyez d’abord un vétérinaire pour obtenir son avis.

Quels sont les points à considérer avant d’adopter?

Vous êtes tenté d’adopter un chien brachycéphale? Vous devez vous assurer que votre mode de vie lui conviendra. Si vous cherchez un chien pour courir avec vous chaque jour, par exemple, vous devriez songer à une autre race. Même chose si votre logement est surchauffé en été ou mal ventilé, ou que vous souhaitez que votre animal vous accompagne lors de vos voyages dans le Sud!

Vous vous êtes informé sur les caractéristiques et les besoins de la race brachycéphale qui vous intéresse et votre choix est définitif? Sélectionnez soigneusement votre chiot ou votre chien auprès d’un éleveur ou d’un refuge sérieux, et faites-le examiner sans tarder par un vétérinaire.

De tout pour gâter votre chien, quelle que soit son espèce!

Besoin de nourriture, de gâteries, de jouets ou d’accessoires pour votre chien adoré, brachycéphale ou non? Votre boutique Chico a tout ce qu’il faut, y compris des foulards et des tapis rafraîchissants idéaux pour les animaux sensibles à la chaleur. Au plaisir de vous rencontrer dans votre succursale de quartier!

Inscrivez-vous à notre infolettre

pour connaître nos promotions hebdomadaires !