Animaux de compagnie : les précautions à prendre durant le temps des Fêtes

Le temps des Fêtes est une période effervescente de l’année. Décorations, réceptions, vacances, sorties… chaque fois, la routine est joyeusement brisée! Or, pour les animaux domestiques, ces réjouissances sont trop souvent propices à des situations dangereuses. Chez Chico, nous voulons mettre en garde les propriétaires de petites bêtes à propos des risques associés aux ornements, aux visiteurs, à la nourriture, etc.

Les décorations

Colorées, scintillantes, clignotantes ou lumineuses, les décorations de Noël sont loin d’être inoffensives :

  • Les chandelles peuvent brûler votre animal s’il touche leur flamme et déclencher un incendie s’il les fait tomber;
  • Les guirlandes de lumières peuvent électrocuter votre animal s’il les mordille ou l’étrangler si celui-ci s’y emmêle;
  • Les rubans, les choux, les figurines et les autres petits objets décoratifs peuvent provoquer des étouffements ou des occlusions intestinales, entre autres.

Assurez-vous donc que vos guirlandes de lumières ne traînent pas au sol (attachez les surplus de fils, le cas échéant), et éteignez-les lorsque vous vous absentez. Les chandelles, pour leur part, devraient être placées hors de la portée de vos animaux et allumées uniquement si vous êtes en mesure de les voir en tout temps. En ce qui concerne les décorations, dites non aux cheveux d’ange et à la fausse neige, dont les animaux sont friands. De plus, privilégiez les ornements de sapin qui ne sont pas facilement détachables ou cassables (optez pour des boules en plastique plutôt qu’en verre, par exemple). Enfin, ne glissez les cadeaux sous l’arbre qu’à la toute dernière minute, et rangez les emballages défaits en lieu sûr au fur et à mesure.

Les plantes de Noël

Le poinsettia, très populaire à Noël, peut donner des maux de ventre à votre animal s’il en mange, mais sans plus. Par contre, le gui, le lys et le houx, qui sont d’autres très belles plantes décoratives, sont hautement toxiques pour les animaux qui voudraient en prendre une bouchée par curiosité… La solution? Troquez les plantes naturelles contre des versions artificielles, ou placez les variétés dangereuses à des endroits hors de la portée de votre petit camarade.

Les invités

Les personnes que vous recevez à la maison peuvent bien malgré elles mettre en péril la sécurité de votre animal, par exemple en laissant la porte d’entrée ouverte assez longtemps pour qu’il s’échappe. De plus, les discussions animées, les cris de joie, les parfums puissants et les rires à profusion peuvent le stresser et le rendre anxieux. Rappelons que certains des sens des animaux, comme l’ouïe et l’odorat, sont nettement plus développés que les nôtres. Un tourbillon de stimulations sonores et olfactives pourrait s’avérer fortement inconfortable pour votre adorable copain. Ce dernier ira alors se cacher ou adoptera un comportement apeuré, voire hostile.

Par ailleurs, il se peut que certains de vos invités malhabiles ou trop enthousiastes veuillent prendre votre animal dans leurs bras, ou encore le pourchasser pour pouvoir le caresser, ce qui pourrait évidemment l’incommoder. Ainsi, gare aux morsures et aux griffures, notamment avec de jeunes enfants qui n’ont pas la maturité nécessaire pour comprendre qu’il ne faut jamais tirer la queue d’un chien ou d’un chat!

Et si vous dansez en groupe ou jouez à des jeux comme le limbo ou la chaise musicale, mettez votre animal à l’écart, car quelqu’un pourrait marcher sur une de ses pattes ou carrément tomber sur lui!

La nourriture

Plusieurs aliments (et boissons) destinés à la consommation humaine et qui se retrouvent régulièrement sur les tables festives sont nocifs pour les animaux domestiques. Parmi ceux-ci, notons le chocolat, les raisins, le beurre, les oignons, l’alcool, le fromage, les fruits à noyau, les pièces de viande avec os, le café, les bonbons durs et les noix de macadam. Retenez en outre que les aliments sucrés au xylitol sont extrêmement toxiques pour les chiens.

Divers maux modérés ou sévères (inflammation du pancréas, vomissements, douleurs abdominales, perte de connaissance, paralysie des membres postérieurs, perforation de l’estomac, etc.) guettent le pauvre animal qui ingurgiterait ces substances pendant vos partys de famille.

Pour éviter de vous rendre en catastrophe à l’urgence d’un hôpital vétérinaire en plein réveillon, assurez-vous que le buffet est hors de portée de votre compagnon et avertissez vos invités de ne rien donner à manger à votre animal — même s’il leur fait les yeux doux! Et dites à quiconque voudrait lui faire boire du punch (ou de la bière, ou du vin) « pour rigoler » que cela pourrait le faire tomber dans le coma! Ne prenez donc aucun risque inutile : offrez à votre boule de poils adorée sa nourriture habituelle, de l’eau fraîche et une quantité raisonnable de gâteries.

Pour trouver les cadeaux parfaits pour vos animaux, rendez-vous chez Chico!

Tout compte fait, la façon la plus efficace de protéger votre animal lors d’un party est simple comme bonjour : gardez-le dans une pièce fermée avec tout ce dont il a besoin (eau, jouets, nourriture, litière, etc.). Envie d’offrir un nouveau jouet, des gâteries ou un accessoire stimulant ou pratique à votre petit camarade à Noël? Visitez notre boutique, sur place ou en ligne!

Inscrivez-vous à notre infolettre

pour connaître nos promotions hebdomadaires !